Revenir au site

Philippe Noiret, le célèbre acteur est né à Lille

Les Lillois et Lilloises célèbres

Philippe Noiret est né le 1er octobre 1930 à Lille. Il est considéré comme un des plus grands acteurs du cinéma français avec plusieurs films à succès et compte deux Césars du meilleur acteur à son actif.

Un talent repéré très tôt

Dès l'enfance, Philippe Noiret se passionne pour la littérature et la poésie tout en recevant une éducation très catholique. Il fait ses études en région parisienne mais est considéré comme un cancre. Il s'engage alors dans la chorale des Petits Chanteurs à la Croix de Bois... un disque sera même enregistré à cette époque sous la direction du grand compositeur François Vercken. Peu après il rejoint le pensionnat, c'est là qu'un des pères travaillant dans l'établissement se rend compte que Philippe Noiret a un talent de comédien. Il l'incite à mettre en scène des pièces de théâtre, ce qu'il fait avec une certaine aisance. En 1949, il suit des cours d'art dramatique à l'association pour l'Éducation du Jeu Dramatique puis au Centre Dramatique de l'Ouest.

Une carrière au théâtre puis cinématographique

Philippe Noiret est engagé en 1953 au Théâtre National Populaire et joue une quarantaine de rôles durant sept ans. Il se produit même au festival d'Avignon et au fameux Théâtre national de Chaillot. Il quitte par la suite le Théâtre National Populaire pour le Théâtre de l'Atelier en 1960 où il joue une pièce de théâtre au côté de l'actrice Françoise Sagan. Il décide également de se produire au cabaret au côté de Jean-Pierre Darras un autre acteur connu du théâtre français en duo comique. Ils évoquent l'actualité politique de l'époque. Repéré aussitôt, il va entamer une carrière cinématographique d'abord en France avec Zazie dans le métro de Louis Malle. Puis va collaborer avec des réalisateurs étrangers tel William Klein où Vittorio de Sica. Mais c'est en 1966 qu'il va enfin se faire une place particulière dans le cinéma français avec La vie de château de Jean-Paul Rappeneau. En 1969, il va notamment tourner avec Alfred Hitchcok dans l'Étau au côté de grands acteurs : Claude Jade et Michel Piccoli. Mais l'année de sa consécration reste 1971 avec le fameux film La vieille fille de Jean-Pierre Blanc. Sa carrière internationale et française se poursuit avec des films assez éclectiques. Il reçoit en 1976, son premier César du meilleur acteur pour son rôle dans le Vieux Fusil de Robert Enrico. Durant les années 80, il devient une figure incontournable du cinéma français en tournant pour Claude Zidi, Bertrand Tavernier où encore Claude Chabrol et reçoit en 1990 son deuxième César pour La vie et rien d'autres. Philippe Noiret rejoue quelques pièces en 1997, en 2001 et 2002. Il joue un peu moins dans les années 2000, ce qui ne l'empêche pas de recevoir la médaille du Meilleur Ouvrier de France et la décoration de Chevalier de la légion d'honneur par Dominique de Villepin en 2005.

Le 23 novembre 2006, le cinéma français perd un de ses plus grands acteurs à la suite d'un cancer généralisé.

Philippe Noiret

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les articles en avant-première. C'est simple : indiquez votre adresse e-mail ci-dessous.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK