Revenir au site

Albert Londres est venu à Lille en 1918

Il a couvert les célébrations de la libération de Lille

“Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort, il est de porter la plume dans la plaie” écrit Albert Londres au sujet de son métier de journaliste. C’est ce que ce célèbre reporter français fait en décrivant la libération de Lille à laquelle il assiste le 17 octobre 1918.

Depuis juillet 1917, Albert Londres - 32 ans - travaille sur le front comme correspondant de guerre pour "Le Petit Journal”. Dans ses articles, il tente de décrire du mieux possible l’état des choses tout en se battant contre la censure et la propagande, ce qui lui aura d'ailleurs valu de se faire cataloguer comme "indésirable" par l’état-major. Le 17 octobre 1918 , Albert Londres découvre Lille, une ville détruite par la guerre, l’occupation, la faim, le froid, la grippe espagnole et autres maladies. Il décrit toutefois ce moment comme "le plus émouvant spectacle de sa vie". Il dépeint une foule lilloise unie dans ce moment d’allégresse :

  • "Toute une ville en délire vient de se jeter sur nous qui étions les premiers à entrer dans Lille"
  • "Alors j’ai vu ce que je n’avais jamais vu et ce que je ne reverrai jamais plus. De toutes les maisons, comme à un son de cloche, sortaient les femmes, les hommes, les enfants, les vieillards."

"Dans Lille délivré, la population délirante de joie nous accueille", Albert Londres

En savoir plus

#1 On peut retrouver les écrits d’Albert Londres réalisés entre 1917 et 1918 dans un ouvrage intitulé Contre le bourrage de crâne avec en particulier l'évocation de la guerre à Lille et ses environs.
#2 Depuis 1933, le prix Albert Londres récompense chaque année les meilleurs “grands reporters” francophones. Il a d'ailleurs été plusieurs fois décerné à des anciens étudiants de l’école supérieure de journalisme de Lille (ESJ) : par exemple Luc Mathieu (2015), Philippe Rochot (1986), Michel Moutot (1999), Luc Broner (2007) ou encore Sophie Bouillon (2009).

L'article d'Albert Londres à la une du quotidien Le Petit Journal du 18 octobre 1918, lendemain des célébrations lilloises

Article écrit par Albert Londres à la une de Le Petit Journal 18 octobre 1918

17 octobre 1918 : une foule immense fête la libération de Lille rue Faidherbe devant la gare Lille-Flandres

Ci-dessous : Le Petit Journal, édition du vendredi 18 octobre 2018 avec l'article d'Albert Londres en une

édition du 18 octobre 1918 du quotidien Le Petit Journal avec l'article d'Albert Londres sur Lille
Albert Londres photo portrait du journaliste de guerre
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les articles en avant-première. C'est simple : indiquez votre adresse e-mail ci-dessous.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK