Return to site

Lille a un monument dédié aux pigeons voyageurs morts à la guerre

Et c'est la seule ville en France à leur rendre hommage

Lille regorge de surprises... et ce monument dédié aux pigeons voyageurs morts pour la France en est une fort insolite.

Cette stèle assez impressionnante est située à l'entrée de la Citadelle, juste après le pont du même nom. Elle rend un double hommage : le premier aux oiseaux ayant permis les communications pendant la Grande Guerre et le second à leurs propriétaires.

Aux 20.000 pigeons morts pour la patrie

Le rôle des pigeons pendant la première guerre mondiale est relativement méconnu mais il faut savoir qu'en 1914, alors que les communications modernes sont encore balbutiantes, plusieurs dizaines de milliers de pigeons sont réquisitionnés et se livrent à une guerre du renseignement. Des premières lignes, ils sont envoyés vers l’arrière pour transmettre les messages. A noter que pour s’assurer que le message passe bien, les militaires envoient deux pigeons avec le même écrit au cas où l’un n’arriverait pas. L’enjeu est tellement important que, dans les zones occupées, les Allemands ordonnent d’abattre les pigeons domestiques, les contrevenants étant passibles… de peine de mort.

Le monument est l'oeuvre d'un sculpteur local : Alexandre Descatoire en collaboration avec l’architecte Jacques Alleman, suite à une commande de la fédération nationale des sociétés colombophiles de France. Débuté en 1935, il a été inauguré le 13 avril 1936 au cours d'une cérémonie officielle en présence d'un grand nombre de personnalités. La Marseillaise y fut même jouée et un lâcher de plusieurs centaines de... pigeons eut aussi lieu.

Le monument présente "La Paix" personnifiée qui se dresse dans une nuée d’oiseaux avec à ses pieds un bouclier où un pigeon écrase un serpent symbolisant l’ennemi. Les bas-reliefs montrent les soldats de première ligne trouvant dans le pigeon l’ultime messager possible quand toutes les lignes de communication sont rompues. Sur les côtés, les lieux où les pigeons se distinguèrent sont mentionnés : Verdun, Douaumont, Les Flandres...

Pour l'anecdote, il faut savoir que la construction de ce mémorial a obligé la ville à supprimer une baraque dédiée à l'écluse de la Barre et à déplacer... un urinoir.

Aux colombophiles morts pour la France fusillés par l'ennemi pour avoir détenu des pigeons voyageurs

Lille, et plus généralement le Nord et la Belgique, a historiquement une grande culture de la colombophilie, l'art d'élever et de faire concourir les pigeons voyageurs. La Fédération Colombophile Française y a d'ailleurs ses locaux boulevard Carnot dans un magnifique bâtiment avec... des colombes en fer forgé à chaque fenêtre du rez-de-chaussée. Il y a en France environ 11.500 colombophiles, dont pratiquement la moitié dans le nord de la France.

Vous prévoyez de venir passer un week-end à Lille ? Laissez-vous guider par notre livre "Un week-end parfait à Lille" disponible en version papier ou en eBook. Les auteurs y partagent les adresses où ils adorent emmener les voyageurs qui viennent découvrir ou redécouvrir Lille. Petite particularité : ce livre prend la forme d'un parcours pas à pas, du vendredi soir au dimanche soir... Un peu comme une visite guidée sur mesure avec adresses, astuces et anecdotes que ce soit pour des lieux touristiques, des restaurants, des bars ou des boutiques.

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les articles en avant-première. C'est simple : indiquez votre adresse e-mail ci-dessous.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK