Revenir au site

La rue Royale à Lille, galerie photos

Images, Cartes Postales Anciennes (cpa), Plans, Dessins

Longue de presque un kilomètre entre la rue Esquermoise et la place Saint-André qu'elle relie, la rue Royale apparait sous le nom de rue du Poupelier au XVe siècle suite au troisième agrandissement de Lille quand la ville annexe le faubourg de Weppes et l'intègre au nouveau périmètre fortifié. Elle multiplie sa longueur par cinq en 1670 suite au sixième agrandissement de Lille qui intègre encore de nouveaux quartiers extérieurs à ses remparts, ceux de La Madeleine et de Saint André. La rue prend le nom de rue Royale et marque un tournant en terme d'urbanisme par rapport au reste de l'habitat de la ville souvent dense et insalubre. Avec sa grande largeur, ses jolis pavés, ses somptueux hôtels particuliers, l'emploi de matériaux nobles et l'introduction de jardins et d'espaces verts dans l'habitat, la rue Royale devient une référence qui illustre parfaitement le nouvel art de vivre à la française.

Parmi les nombreux bâtiments remarquables, on notera au numéro 68 l'Hôtel de l'Intendance qui est le siège de l’archevêché de Lille, l'Hôtel Van der Cruisse de Waziers au numéro 95 qui a abrité des réunions pourparlers entre la France et l'Angleterre après la révolution de 1789 ou encore le flamboyant Hôtel d'Hespel au 75, siège de la Banque de France. En toute fin de rue se trouvent la magnifique église Saint-André et sa façade tout en pierre de calcaire ainsi qu'un gigantesque bâtiment : les anciens magasins généraux de Lille construit en 1727.

💡 Anecdote : Appelée rue Royale dès 1670, elle change de nom plusieurs fois - rue Nationale, rue Impériale - pour reprendre définitivement son nom en 1815.

😉 Astuce : Côté rue Esquermoise, la rue accueille un grand nombre de bars et de restaurants très dynamiques et très prisés des étudiants.

rue Royale Lille

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les articles en avant-première. C'est simple : indiquez votre adresse e-mail ci-dessous.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK