Revenir au site

Les armoiries de Lille expliquées

Toute l'histoire de la ville en une seule image

Comme toutes les villes, Lille a ses propres armoiries. Elles font la fierté de la ville et des Lillois.e.s et sont le reflet de nombreux événements qui ont fait l'histoire de la capitale des Flandres.

L'origine des armes de Lille remonte à 1199, date du plus ancien sceau retrouvé au bas d'une charte par laquelle la commune de Lille jura la paix conclue entre Philippe-Auguste et le comte de Flandres. Il représente déjà une fleur-de-lys épanouie. Lille est alors parmi les villes précurseuses en terme d'héraldisme.

Grandes armes de Lille dessinées en 1958 par Robert Louis, célèbre artiste héraldiste né à Douai

Grandes armes de Lille dessinées en 1958 par Robert Louis, célèbre artiste héraldiste né à Douai

1. Le lys : il représente les armes de Lille. Elles sont en totale conformité avec l'esprit héraldique qui veut que rien qu'en les voyant on devine le nom de la ville. On dit que ce sont des armes parlantes.

Et en effet, le lys se disait "lisle" à l'époque ou "lilia" en latin. Il évoque donc à la fois le nom de la ville "Lille" et le fait que cette dernière était une île (qui s'écrit "isle" à l'époque).

2. Les couleurs : le blanc ("argent" en langage héraldique) et le rouge ("gueules" en langage héraldique) sont enregistrés officiellement sur un acte de 1698. En héraldique, le rouge symbolise l'amour et le désir de servir. Le blanc symbolise la sagesse et la richesse.

3. La couronne de remparts : Lille a longtemps été une ville fortifiée et c'est logiquement que des remparts sont utilisés pour rappeler la fonction qu'avaient les murs entourant la ville ainsi que le passé royal de la ville. En héraldique, la couronne est un symbole de puissance et de protection.

4. Les lions noirs : ils rappellent les armes du comté de Flandres auquel appartenait Lille et qui était l'une des principautés du royaume de France. Ils sont là pour "soutenir" les armes de Lille (le lys).

5. La devise : la phrase "1792 - A bien mérité de la Patrie" est une véritable reconnaissance officielle décernée le 12 octobre 1792 par décret de la Convention nationale (ancêtre de l'assemblée nationale) suite à la résistance héroïque de Lille face à l’armée autrichienne en septembre 1792.

6. Les médailles : de même que la devise, les médailles présentées sont des récompenses officielles et honorifiques reçues par Lille. Elles font la fierté et la gloire de la ville.

  • Au centre la Légion d'Honneur reçue en octobre 1900 pour les faits d'armes de 1792. A noter que seules 64 villes françaises et 6 villes étrangères ont reçu cette plus haute décoration honorifique française.
  • A gauche et à droite les Croix de Guerre 1914-1918 et 1939-1945 en souvenir des faits de guerre de la ville pendant les deux guerres mondiales.

Une quatrième médaille apparait sur certaines versions des armoiries. Il s'agit de l'Ordre de la Tour et de l’Épée, la plus haute distinction honorifique au Portugal. Lille a reçu cette décoration en octobre 1920 en hommage à l'aide apportée par les Lillois aux soldats portugais faits prisonniers durant la grande guerre.

Anecdotes :

  • Lille a connu deux périodes sans blasons. La première suite à la révolution française (1789 à 1811) car comme pour toutes les marques de la féodalité de l'époque, les armes héraldiques sont proscrites. La seconde sera sous Louis-Philippe et pendant la seconde République (1830 à 1852).
  • Mais surtout de 1811 à 1830 et de 1852 à 1870, la ville aura des armes impériales données par Napoléon : en haut des abeilles (symbole impérial), au milieu un drapeau accroché à une lance et en bas une représentation du siège de Lille bombardée par les autrichiens en 1792.
  • A partir de 1870 sous la 3e République, le blason demeure le même avec une modification importante : les abeilles sont remplacées par des étoiles à cinq branches.
  • En 1901, Gustave Delory, maire de Lille, rétabli le blason initial avec la fleur de lys sur écu rouge. La version complète des armoiries de Lille sera réalisée par Robert Louis en 1958. Ce dernier était une véritable star des blasons en France et était l'héraldiste officiel de la commission des sceaux et armoiries de l’État
Version des armoiries de Lille faisant apparaître les quatre médailles reçues par la ville

Version des armoiries de Lille faisant apparaître les quatre médailles reçues par la ville.

De gauche à droite : Croix de Guerre 14/18, Légion d'Honneur, Ordre de la Tour et de l’Épée & Croix de Guerre 39/45

Blasons de Lille au cours du 19ème siècle  A gauche : de 1811 à 1830 et de 1852 à 1870. A droite : de 1870 à 1901. Les étoiles remplacent les abeilles

Blasons de Lille au cours du 19ème siècle

A gauche : de 1811 à 1830 et de 1852 à 1870.

A droite : de 1870 à 1901. Les étoiles remplacent les abeilles

Vous prévoyez de venir passer quelques jours à Lille ? Laissez-vous guider par un de nos livres :

  • Un week-end parfait à Lille : les auteurs y partagent les adresses où ils adorent emmener les voyageurs qui viennent découvrir ou redécouvrir Lille. Petite particularité : ce livre prend la forme d'un parcours pas à pas, du vendredi soir au dimanche soir... Un peu comme une visite guidée sur mesure avec adresses, astuces et anecdotes que ce soit pour des lieux touristiques, des restaurants, des bars ou des boutiques.
  • Balade Street Art dans Lille : Ce bel itinéraire parcourt la capitale des Flandres principalement à travers les quartiers Moulins et Wazemmes. Elle emmène le promeneur à la découverte des endroits où les street-artistes et graffeurs s’expriment à Lille. Elle donne ainsi l'occasion d'admirer des fresques monumentales tout en essayant de dénicher les réalisations plus intimistes.
  • Visiter Lille : 50 choses à voir et à faire : A travers ses 130 pages, ce guide vous propose de découvrir les cinquante choses les plus importantes à voir ou à faire dans la capitale des Flandres : monuments emblématiques, lieux historiques, adresses insolites ou encore visites incontournables.

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les articles en avant-première. C'est simple : indiquez votre adresse e-mail ci-dessous.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK