Revenir au site

Mister Pee, le graffeur malicieux

Un artiste à l'univers onirique particulièrement atypique

Thomas Dityvon alias Mister Pee est parisien d'origine et est connu en tant que graffeur et illustrateur ainsi que poseur d'affiches. Né d'un père photographe, il baigne dès le plus jeune âge dans le monde des pellicules et images. Très jeune, il se passionne pour la bande dessinée pour adulte tel "Hara Kiri" ou "Philémon" de Fred dont il va s'inspirer par la suite.

Graffeur dès l'âge de 14 ans !

Il commence très jeune à l'âge de 14 ans à graffer sur Paris dans le XIIIᵉ arrondissement sous le surnom d'Onyx. Il commence à graffer avec une bande de copains "aux frigos" rue de Tolbiac mais pas seulement. Les cages d'escaliers, les palissades et les murs tout autour sont ses terrains de jeux. Mais c'est sur la rue d'Italie qu'il va perfectionner sa passion. Adolescent rêveur mais fougueux, il change son surnom en "Songe" qui lui correspond davantage. Amoureux de la culture hip-hop américaine, il se crée un groupe composé de 3 copains graffeurs : Diapo, Rekal et Sato, qu'il nomme NSC (New Style Criminals).

Arrivé au lycée, il parfait son art dans la rue, ce qui fait qu'il est souvent contraint de finir ses nuits au commissariat. Il va à cette époque davantage s'inspirer de certains graffeurs connus : Lokiss, Disco ou encore Number 6. Souhaitant se perfectionner en calligraphie plus créative, il décide d'étudier les Arts appliqués en graphisme et tombe entre les mains de Ben Ami Köller, un artiste connu dans le milieu. Il va ainsi apprendre l'illustration et l'informatique. Il va donc travailler dans un premier temps comme illustrateur pour gagner en popularité.

La naissance de Mister Pee

Malgré cela il va continuer à graffer dans la nuit et crée un jour un oiseau bleu dont il prend le nom immédiatement : le voilà devenu Mister Pee au début des années 2000. D'ailleurs le magazine "Science et vie Junior" publiera ses illustrations où le personnage complètement décalé est mis en scène. Autodérision et humour sont les clefs de son travail d'illustrateur et graffeur, il réussit ainsi à trouver sa patte artistique. Il va continuer en faisant des peintures murales travaillées en portrait et des visages orchestrés pour afficher des expressions et sentiments précisément définis.

Le message derrière ses œuvres

Ses œuvres sont surréalistes et complètement atypiques : le message est clair, il dénonce cette société trop aseptisée grâce à l'anti-conformisme de son art. Ses personnages, des marginaux, sont peint et les "intrus" ne sont pas sans rappeler le film de Tod Browning "Freaks" (La Monstrueuse Parade).

graff Mister Pee Oiseau rouge

Une oeuvre très poétique de Mister Pee

Mister Pee va également diversifier ses supports et son talent en faisant également de la peinture sur toile, ce qui va lui permettre d'être exposé par la suite dans des galeries à travers l'Europe. Il traverse ainsi souvent la France afin de faire profiter les rues de son talent. Mais c'est à Lille qu'il va trouver son meilleur terrain de jeu.

Mister Pee Lille

Mister Pee & Violent Rabbit réunis à Lille

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les articles en avant-première. C'est simple : indiquez votre adresse e-mail ci-dessous.

 

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK