Revenir au site

Le premier cinéma de Lille était rue de Béthune

Le Capitole, histoire d'une ruée vers l'or en bobines

La première fois que le cinéma est arrivé à Lille, c'était en 1896 à la Brasserie de l'Industrie au 17 rue Esquermoise. Mais ce ne fut que pour quelques semaines car à cette époque le cinéma était un spectacle itinérant organisé par les Frères Lumière ou des forains dans les plus grandes villes de France et d'Europe. Avant que le cinéma ne pose ses projecteurs de façon permanente à Lille, il faudra attendre 1907.

Dès ses premiers pas à Lille en 1896, le cinéma est un vrai succès populaire. A chaque passage de ce nouveau genre de spectacle en ville, les séances font salle comble. Au fil des années, la technologie de projection devient de plus en plus accessible et les catalogues de films commencent à se diversifier. Cela donne des idées aux cafetiers-restaurateurs lillois qui se livraient une concurrence féroce pour attirer les clients dans leurs établissements. Proposant des projections évènementielles depuis octobre 1903, le café "La Table Ronde" situé rue de Béthune décide d'en faire une activité permanente en 1907 et devient ainsi la toute première salle sédentaire de cinéma à Lille.

Le retentissement est immédiat. Les clients de La Table Ronde y trouvent une distraction inédite qui permet au café-cinéma de se distinguer des nombreux autres établissements de restauration de la rue. Cette réussite est le point de départ d'une véritable ruée vers "l'or en bobines" dans la capitale des Flandres dont l'épicentre se situe dans toute la rue de Béthune où plusieurs cafés vont suivre le mouvement. En quelques années, Lille compte plus d'une vingtaine de salles réparties dans les quartiers de la ville.

plan de rue de bethune et de ses cinémas dans les années 1960 Regent Familia Capitole Rexy Cameo Cinechic

Plan de la rue de Béthune dans les années 1960 (source). Sur quelques dizaine de mètres, six cinémas jouent des coudes : Cinéchic, Caméo, Rexy, Régent, Familia et Capitole

De son côté, le pionnier La Table Ronde changera de propriétaires et deviendra La Taverne Lilloise, puis La Table Lilloise avant de basculer en un lieu dédié à 100% au 7ème Art sous le nom de Capitole, qui se proclame dans les années 1930 comme étant "une salle moderne, la plus vaste et la plus confortable de Lille". En effet, le complexe cinématographique est grand et offre une magnifique salle unique de 1422 fauteuils, idéale pour accueillir les longues séances de cette époque. En effet, celles-ci se tenaient en 2 parties distinctes :

  • La première proposait des films courts, des sketchs, des auditions musicales et des actualités du monde entier.
  • La seconde était dédiée aux films, qui duraient en moyenne 90 minutes.
  • Avec un entracte entre les deux parties où les spectateurs pouvaient écouter une sélection musicale proposée par le cinéma.
Le Capitole proposait deux séances par jour, une en matinée à 15h et une en soirée à 20h45. Le dimanche et les jours fériés, la séance en matinée était doublée (14h et 17h). A noter que dans les années 1970, le Capitole fut transformé en un complexe de deux salles pour répondre à la concurrence de la rue où les concurrents offraient jusque 8 salles pour le Familia devenu le Gaumont. Le Capitole ne résista pas cependant à toute cette concurrence et ferma dans les années 1980 pour être remplacée par un magasin Marks & Spencer.
Programme du cinema Le Capitole rue de bethune à Lille du 13 au 19 octobre 1933 couverture

Programme du Capitole à Lille du 13 au 19 octobre 1933. Le film à l'affiche est La Fille du Régiment.

Programme du cinema Le Capitole rue de bethune à Lille du 13 au 19 octobre 1933 pages intérieures
rue de bethune lille : le cinema le capitole est sur la gauche

Ci-dessus : la rue de Béthune vue depuis la rue Neuve, on aperçoit au milieu à gauche l'enseigne verticale

Ci-dessous : la rue de Béthune vue depuis la rue d'Amiens, à droite l'entrée du Familia est juste trois façades avant le Capitole

rue de bethune lille : le cinema Familia est juste à deux maison du cinéma le Capitole

Le Capitole organisait un grand nombre d'événements sur mesure : exemple avec une projection de deux films pour le Club Tintin-Aviation le 31 mars 1957

rue de bethune a lille avec beaucoup de monde et le cinema le capitole a gauche

Ci-dessus : la rue de Bethune avec le cinéma Capitole sur la gauche

Ci-dessous : Marks & Spencer a remplacé le cinéma Capitole mais il y a encore l'Ariel, le Concorde et le Gaumont à côté du Bata

rue de bethune a lille avec les cinemas ariel concorde gaumont

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les articles en avant-première. C'est simple : indiquez votre adresse e-mail ci-dessous.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK