Revenir au site

Lille 2004 : Capitale Européenne de la Culture

12 mois d'effervescence culturelle dans toute la ville

En mars 1997, Lille apprend qu'elle n'accueillera pas les Jeux Olympiques d'été 2004 après une candidature populaire pleine de ferveur. Souhaitant rester sur ce dynamisme, la capitale des Flandres postule alors pour devenir Capitale Européenne de la Culture en 2004. Et en mai 1998, la ville est sélectionnée au même titre que Gênes, ville italienne en pleine reconversion.

Pendant près de 12 mois, Lille organise avec succès un très grand nombre de manifestations, d'animations, d'expositions et d'événements dans toute la ville ainsi que dans de très nombreuses communes de la région. Depuis la fête d'ouverture le 6 décembre 2003, qui attire près de 800 000 personnes sur la Grand Place de Lille, à la clôture le 28 novembre 2008 au Tripostal à côté de la gare Lille Flandres, épicentre de l'événement, ce sont 2500 événements qui sont proposés. Au final, Lille 2004 reçoit 9 millions de visiteurs au total pendant un an.

Principaux temps forts de Lille 2004, à Lille même :

  • Le « bal blanc » sur la Grand Place marque l'ouverture officielle le est un immense succès. Les rues de Lille sont noires de monde comme un jour de braderie. Le principe était simple : les Lillois devaient se vêtir en blanc et danser dans la rue.
  • Création de la Maison Folie de Wazemmes (dans le bâtiment d'une ancienne usine textile) et de la Maison Folie de Moulins (dans les murs d'une ancienne brasserie) qui deviennent des lieux culturels. Dix autres Maisons Folie seront créées dans la région et en Belgique.
  • Réhabilitation du Tripostal, centre de tri désaffecté de la poste jouxtant la gare Lille Flandres. Il devient un lieu de spectacles et d'expositions réparti sur trois étages.
  • Restauration de l'église Sainte-Marie-Madeleine (à côté du Pont-Neuf dans le Vieux-Lille) qui accueille des expositions pendant 12 mois alors qu'elle était interdite au public depuis 1969.
  • Le Chemin des Étoiles, inspiré de la BD Valerian, installé par Jean-Claude Mézières tout le long de la rue Faidherbe.
  • La transformation de la Tour Lilleurope en une animation lumineuse géante sur 20 étages.
  • L'arrivée des Tulipes de Shangri-La créées par l'artiste Yayoi Kusama et déposées aux pieds de l'iconique Tour de Lille.
  • Le défilé des 230 Géants hauts de 11 mètres, accompagnés de 60 fanfares et venus du monde entier pour faire la fête sous une pluie de confettis.

Anecdotes :

  • Le logo représente une personne équipée de bottes au look inspiré par la Tour de Lille elle même en forme de botte.
  • La ferveur de Lille 2004 donnera naissance à Lille 3000, une grande manifestation culturelle qui se tient tous les trois ans et dure plusieurs mois sur un thème mis à l'honneur.
  • Neuf ans après Lille, c'est Marseille qui est nommée Capitale Européenne de la Culture pour 2013.
  • Un timbre de 0,50€ sera spécialement créé par La Poste en l'honneur de Lille 3000.
Lille 2004 logo
lille 2004 carte de toutes les manifestations dans la région et la métropole
Lille 2004 Le Chemin des Étoiles, inspiré de la BD Valerian, installé par Jean-Claude Mézières tout le long de la rue Faidherbe.
Lille 2004  Tulipes de Shangri-La créées par l'artiste Yayoi Kusama
Lille 2004 Le « bal blanc » sur la Grand Place
Lille 2004 Le défilé des 230 Géants hauts de 11 mètres, accompagnés de 60 fanfares

Vidéo de nature04 par Kurt Hentschläger

La Tour Lilleurope devient une animation lumineuse géante de 20 étages

lille 2004 timbre de 0,50€ spécialement créé par La Poste montrant les maisons folie
lille 2004 affiche de l'événement avec la joconde du louvres
lille 2004 affiche de l'évenement
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les articles en avant-première. C'est simple : indiquez votre adresse e-mail ci-dessous.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK