Revenir au site

Où manger des frites et une fricadelle à Lille ?

Les friteries et baraque à frites : un incontournable ch'ti dans le nord

Les frites et la fricadelle sont typiques du nord de la France. Pas besoin d'aller jusqu'en Belgique ou au Pays-Bas pour déguster ces spécialités. A Lille, vous trouverez une dizaine de friteries pour satisfaire votre curiosité et votre appétit. Certains restaurants en ont aussi à leur menu... mais cela enlève une partie du charme local. Petite précision : on utilise en théorie le terme "fricandelle" pour désigner les fricadelles en forme de saucisse, alors que les fricadelles classiques ont plutôt une forme de grosse boulette.

Dans les friteries, vous pourrez commander une ou deux fricadelles avec des frites pour environ 5€. Attention les quantités sont parfois géantes et suffisent largement pour deux petits appétits.

Pour réussir la parfaite combinaison, n'oubliez pas de choisir la célèbre sauce Bicky pour "sublimer" vos frites et fricadelles. Typique du nord, cette sauce est un savant mélange de trois autres sauces classiques : ketchup traditionnel, moutarde américaine très vinaigrée et une sauce brune un peu piquante. Normalement ce mélange doit être effectué devant vous.

  • Friterie des Lilas, 40 rue Saint-Gabriel
  • Friterie du Splendid, 14 place du Mont de Terre
  • Friterie Meunier, 56 place Charles de Gaulle (Grand Place), 15 rue de Tournai (face à la gare Lille Flandres) & 6 place de Béthune
  • Friterie Sensas, 4 rue de Cambrai
  • La Patate Qui Fume, rue Charles Debierre
  • Au Petit Festin, 49 rue Eugène Jacquet
  • Friterie Devraye, 271 rue Roger Salengro
  • Label Patates, 111 rue Solférino
  • Le Bon Snack, 9 place Philippe Lebon
  • L'Express, 50 place de la Gare,
  • Bob Food, 1 place François Mitterrand
  • L'Authentique, 379 avenue de Dunkerque
  • Friterie Chti' Mi, Avenue de Dunkerque
Lille : friterie sur la grand place en 1924. Food truck et baraque à frites en même temps.

En 1924, il y avait trois baraques à frites sur la Grand Place de Lille.

Baratto faisait ses frites à la graisse de cheval alors que Dubrulle employait le gras de bœuf.

Les frites étaient faites dans des chaudrons en fonte chauffés au coke.

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les articles en avant-première. C'est simple : indiquez votre adresse e-mail ci-dessous.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK