Return to site

Aller à l'Opéra à Lille

Les infos pratiques, l'histoire et les secrets de ce lieu magnifique

Erigé au début du 20ème siècle, l'Opéra de Lille est relativement récent. Son architecte, le célèbre Louis Marie Cordonnier, s'est inspiré pour le construire des opéras italiens et de l'Opéra Garnier de Paris inauguré en 1875. Il remplace un ancien théâtre du 18ème siècle détruit par un incendie en 1903.

Avec une programmation à la fois pointue et accessible à tous, tout amateur de musique y trouvera son compte. Une saison d'opéra à Lille démarre en octobre et se termine en juin. Vous y découvrirez des opéras bien sûr, mais aussi des spectacles de danse, des concerts ou des journées festives Happy Days.

Un magnifique bâtiment

Situé en plein coeur de la ville, l'architecture de l'Opéra de Lille est somptueuse. Il forme avec la Grand Place, la Vieille Bourse, le Rang de Beauregard et le beffroi de la Chambre de Commerce un véritable feu d'artifice visuel qui impressionne tous les visiteurs venant à Lille pour la première fois.

Son imposante façade, mise en valeur par un vaste perron et de très larges marches, fait partie des souvenirs photos incontournables de la ville. Cette façade sert d'ailleurs chaque année à un spectacle de video : le Video Mapping Festival.

Intérieurement l'Opéra de Lille se décompose en six parties majeures :

  • Le Vestibule et les Grands Escaliers : véritable sas d'entrée juste après le perron, le visiteur pénètre dans le vestibule qui lui offre immédiatement une vue sur l'escalier d'honneur menant au parterre et aux galeries des étages.
  • Le Grand Foyer : éclairé par cinq grandes baies vitrées, il s’étend sur toute la largeur du bâtiment. Le public est invité à s’y rendre lors des entractes pour boire un verre. L'espace, très élégant, fait preuve de dimensions exceptionnelles et émerveille le public par sa richesse ornementale.
  • La Grande Salle : véritable salle "à l’italienne" caractérisée par sa forme en fer à cheval, où salle et scène se répondent, séparées par une fosse d’orchestre. Composée d’un large parterre, de quatre niveaux de galeries et de loges, sa capacité d’accueil est actuellement de 1138 places.
  • Le Plateau : entièrement refait lors de la rénovation de 2001, c’est aujourd’hui un outil de travail perfectionné au service des artistes permettant, avec 450 m2 de superficie totale, des mises en scène complexes et ambitieuses.
  • Le Studio & le Foyer de la danse : espaces de répétition pour les artistes qui accueillent aussi des concerts ou spectacles de petit format. Ils on été entièrement rénovés entre 2001 et 2003.
  • La Rotonde : cet ancien bar-fumoir est situé sous la salle de spectacle et adopte une forme circulaire entourée de colonnes qui en délimitent les contours. Conférences, expositions ou enconre rencontres en lien avec la programmation sont proposées dans cet espace en extra chaque saison.

Se rendre à l'opéra de Lille et acheter des places

Pratique :

  • adresse : place du Théâtre
  • métro : Gare Lille Flandres (lignes 1 & 2) ou Rihour (ligne 1 jaune)
  • téléphone : 03 62 21 21 21
  • site internetwww.opera-lille.fr (en français et en anglais)
  • sur place : restauration, boutique (affiche, livre, CD, DVD, carte postale, tote bag...)
  • Ouverture des portes 50mn avant le début du spectacle, les séances débutent à l’heure exacte.

Billetterie :

  • 5 catégories de place et 3 catégories de spectacles
  • prix à partir de 5€
  • billetterie en ligne à l'unité
  • par téléphone (03 62 21 21 21) ou aux guichets (rue Léon Trulin, à droite le long de l'opéra) du mardi au samedi de 12h à 19h

  • programmation : https://www.opera-lille.fr/fr/calendrier/

  • abonnement & pass pour bénéficier de réductions et d'autres avantages (report, priorité...) 
  • carte cadeau montant libre à partir de 10€,

Un peu d'histoire

L'Opéra de Lille en 10 dates :

  • 1903 : l’ancien théâtre, construit en 1788 au cœur de la ville, est détruit par un incendie.
  • 1907 : la ville lance un concours pour la construction d’un nouvel édifice. Le projet lauréat de l’architecte Louis-Marie Cordonnier est marqué par la volonté de reproduire une salle à l’italienne. Parmi les impératifs à respecter, la prévention contre les incendies prenait une grande place.
  • 1914 : le gros œuvre du chantier s’achève au début de la première guerre mondiale. Les Allemands investissent l’Opéra et y présentent une centaine de spectacles et de concerts en près de quatre années d’occupation.
  • 1918 : Les artistes allemands ne quittent l’Opéra que fin septembre 1918, non sans avoir détruit tous les décors et machineries de scène. L'Opéra ferme pour une restauration qui durera cinq ans.
  • 1923 : alors encore appelé le Grand Théâtre, l'opéra réouvre ses portes pour donner sa "première française".
  • 1979 : afin d'assurer sa pérennité, l'opéra de Lille est associé au ballet du nord de Roubaix et à l'atelier lyrique de Tourcoing pour former l'Opéra du Nord. ce projet ambitieux est dissous en 1985 suite à des problèmes financiers.
  • 1986 : malgré la dissolution de l'Opéra du Nord, une saison 1985-1986 se tient sous le nom d'Opéra de Lille mais la saison 1986-1987 n'aura pas lieu, de nouveau pour des raisons budgétaires. L'opéra est alors fermé, les membres du chœur et de l'orchestre licenciés.
  • 1989 : après trois ans de fermeture, une nouvelle saison lyrique voit le jour avec un seul opéra (Madame Butterfly de Puccini) ainsi que quelques concerts et récitals de grandes voix. 
  • 1998 : la vétusté de certains éléments de l’Opéra et la volonté de proposer au public un théâtre de grande qualité technique et esthétique encouragent la ville de Lille à fermer le bâtiment pour entreprendre de grands travaux de rénovation.
  • 2003 : réouverture de l’Opéra dans le cadre du lancement de Lille 2004 Capitale Européenne de la Culture.

Bonus : il est possible de visiter l'Opéra à l'occasion des journées du patrimoine (généralement en septembre) ou lors des jours Happy Days organisés par l'Opéra, journées thématiques en accès libre et ouvertes à tous.

Anecdotes

Anecdote 1 : l'Opéra de Lille a été inauguré deux fois. La première fois le 6 juin 1916 par les Allemands qui l'ont réquisitionné. Cette première inauguration aura lieu en grande pompe sous le nom de "Deutsche Theater". Une centaine de pièces y seront jouées jusqu'au départ des Allemands en septembre 1918. Puis le 7 octobre 1923 par les Français une fois l'Opéra rénové. C'est le maire Gustave Delory qui coupe le ruban du "Grand Théâtre", nom de l'époque de l'opéra.

Anecdote 2 : comme en 1914, l'Opéra n’est pas encore tout à fait terminé, les Allemands le complètent avec une partie des meubles et du matériel de l’autre salle de spectacle lilloise : le théâtre Sébastopol. C’est la raison pour laquelle les sièges sont actuellement rouges alors que le projet initial prévoyait des sièges bleus. D'ailleurs, l'opéra initial avait 1568 places contre 1138 actuellement.

Anecdote 3 : Edith Piaf y donna le dernier concert de sa carrière le 31 mars 1963.

Vous prévoyez de venir passer quelques jours à Lille ? Laissez-vous guider par un de nos livres :

  • Un week-end parfait à Lille : les auteurs y partagent les adresses où ils adorent emmener les voyageurs qui viennent découvrir ou redécouvrir Lille. Petite particularité : ce livre prend la forme d'un parcours pas à pas, du vendredi soir au dimanche soir... Un peu comme une visite guidée sur mesure avec adresses, astuces et anecdotes que ce soit pour des lieux touristiques, des restaurants, des bars ou des boutiques.
  • Balade Street Art dans Lille : Ce bel itinéraire parcourt la capitale des Flandres principalement à travers les quartiers Moulins et Wazemmes. Elle emmène le promeneur à la découverte des endroits où les street-artistes et graffeurs s’expriment à Lille. Elle donne ainsi l'occasion d'admirer des fresques monumentales tout en essayant de dénicher les réalisations plus intimistes.
  • Visiter Lille : 50 choses à voir et à faire : A travers ses 130 pages, ce guide vous propose de découvrir les cinquante choses les plus importantes à voir ou à faire dans la capitale des Flandres : monuments emblématiques, lieux historiques, adresses insolites ou encore visites incontournables.

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les articles en avant-première. C'est simple : indiquez votre adresse e-mail ci-dessous.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK