Revenir au site

La maison Gilles de la Boë à Lille, galerie photos

Images, Cartes Postales Anciennes (cpa), Plans, Dessins

Lorsque vous vous promenez dans le Vieux-Lille du côté de la place Louise de Bettiginies, un bâtiment à l'angle de l'avenue du Peuple Belge attire votre regard avec ses façades travaillées et sa couleur ocre. Il s'agit de la Maison de Gilles de la Boë, appelée aussi maison du Bon Bouillon. C'est une des plus vieilles maisons de Lille, elle est classée monument historique depuis le 3 avril 1933. Elle a été construite en 1636 sur les quais de l'ancien port du canal de la Basse Deûle qui occupait l'actuelle avenue du Peuple Belge avant d'être comblé au XXe siècle. A l'origine, elle abritait les activités de Gilles de la Boë, négociant en épices et étoffes puis restera au fil des siècles un lieu de commerce. Tantôt magasin de charbon, tantôt estaminet, tantôt magasin de vêtements, tantôt bar. D'un point de vue architectural, elle correspond à une période particulière à Lille qui appartient alors à l'Espagne. Les traditionnelles maisons à arcures laissent la place pendant 30 ans à des maisons en pierre et brique sur deux niveaux avec des façades à la décoration abondante. La Maison Gilles de la Boë et les bâtiments attenants sont d'ailleurs aussi surnommés Les Maisons Espagnoles.

Ci-dessous : la Maison Gilles de la Boë en 1860 (photo de Louis Désiré Blanquart-Evrard), 1908, 1934 (photo de Prosper Capin), 2019

la Maison Gilles de la Boë à lille en 1860 (photo de Louis Désiré Blanquart-Evrard)
la Maison Gilles de la Boë en 1908 à Lille
la Maison Gilles de la Boë à Lille en 1934 photo de Prosper Capin
le joker bar dans la Maison Gilles de la Boë à Lille en 2020

Ci-dessous : juste à côté de la maison Gilles de la Boë (à gauche), il y avait les halles du marché Saint-Martin (au centre) qui seront détruites quand le canal sera comblé. Au fond à droite : la rue de Gand.

lille juste à côté de la maison Gilles de la Boë (à gauche), il y avait les halles du marché Saint-Martin (au centre) qui seront détruites quand le canal sera comblé. Au fond à droite : la rue de Gand.

Ci-dessous : la Maison Gilles de la Boë a été longtemps occupé par un estaminet réputé appelé Au Bon Bouillon qui changea plusieurs fois de propriétaires

estaminet au bon bouillon du Saint Martin dans la maison gilles de la boe à lille

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les articles en avant-première. C'est simple : indiquez votre adresse e-mail ci-dessous.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK