Revenir au site

La braderie de Lille : annulation, déboires et anecdotes

Toutes les éditions qui ne se sont passées comme prévu

C'est un des plus importants événements de l'année à Lille. Pendant deux jours de vide-greniers et de festivités, la ville accueille des millions de visiteurs venus dénicher la bonne affaire ou déguster une moule-frite accompagnée d'une bière locale.

La braderie de Lille existe depuis le 12ème siècle et a lieu chaque année le premier week-end de septembre. Mais il est arrivé que tout ne se passe pas comme prévu ou que certaines éditions connaissent de petits ou gros déboires.

1882 : la braderie de Lille décalée d'un mois pour revenir un siècle en arrière

Pour commémorer les 90 ans de la fin du siège de Lille par l'armée autrichienne en 1792, Lille bouscule la tradition en décalant la braderie à début octobre au lieu de début septembre. Mais ce n'est pas tout. Afin de se replonger dans l'ambiance de la fin du 18ème siècle, la municipalité demande aux bradeux de se vêtir comme le faisaient les Lillois un siècle plus tôt. L'objectif était de retrouver l'esprit du célèbre tableau peint par François Watteau représentant la braderie de Lille en 1800.

1914-1918 & 1939-1944 : la braderie de Lille victime des guerres mondiales

En toute logique, les braderies pendant l'occupation allemande de Lille n'ont pas eu lieu mais aussitôt l'armistice signée ou la victoire acquise, les Lillois feront tout pour relancer cette tradition multi-centenaire.

1945 : un retour dans les rues de Lille... mais sans moules

La première édition d'après-guerre réservera quelques imprévus en particulier à cause de l'organisation de la distribution alimentaire qui commence à peine à sortir du rationnement en vigueur en France pendant plusieurs années. Les moules étant introuvable sur les côtes nationales, Lille passe commande en Hollande mais - énorme déception - à leur arrivée en gare de Lille Saint-Sauveur, les moules sont jugées impropres à la consommation et sont intégralement jetées.

La braderie "à la Watteau" fera la une de l'hebdomadaire "Le Monde Illustré" du 21 octobre 1882

Braderie de Lille : en 1882 la braderie prend des airs du Lille de 1792 comme Watteau l'avait peint

1981 : quand la braderie de Lille passe en direct à la télévision

Si la braderie est un événement incontournable dans le nord de la France, son aura ne dépasse pas encore les frontières de la région. Pierre Mauroy, maire de Lille et nouveau premier ministre de François Mitterand, se fait VRP et emmène les journalistes découvrir la braderie de Lille dans son sillage. De nombreux directs seront réalisés et donneront définitivement à la braderie de Lille une visibilité nationale chaque année.

1995 : une braderie de Lille sous haute tension

La braderie de Lille de 1995 est autorisée au dernier moment alors que la France subit une vague d'attentats mortels depuis juillet. La préfecture impose une forte présence policière et aucun incident majeur ne sera signalé.

1996 : quand le lundi devient le samedi

La braderie n'a pas toujours eu lieu du samedi au dimanche... ce n'est que depuis 1996 que l'événement se déroule sur un week-end et non plus sur le dimanche et le lundi. Ce changement sera aussi une des clés du succès grandissant dans les années 1980 et 1990 de la braderie de Lille dont les festivités devenaient encore plus facilement accessibles à tous les Lillois et non-Lillois.

2011 : la braderie de Lille noyée sous la drache

Le samedi 3 septembre 2011 débute sous un soleil radieux, la braderie de Lille démarre dans les meilleures conditions. Mais dans l'après-midi, Météo France donne l’alerte : contre toute attente des pluies diluviennes et des vents de 90 km/h sont annoncés dans la soirée. La braderie est suspendue dans l'urgence et les bradeux remballent dans la précipitation, donnant lieu à des scènes de déluges inédites (voir vidéo ci-dessus). Mais, le calme et le soleil revenus, la braderie reprendra son cours quasi-normal dès le dimanche matin.

2016 : la braderie de Lille passe son tour et donne rendez-vous en 2017

Suite aux attentats de Nice de juillet 2016, la braderie de Lille est annulée intégralement. Martine Aubry, maire de Lille, l'annonce un mois avant l'événement le 5 août 2016. C'est la première annulation depuis 1945.

2016, c'est aussi l'année où fermera une institution de la braderie de Lille : le restaurant "Aux Moules", dont le célèbre tas de moules était devenu une icône de ce week-end de fête (voir image ci-dessous).

2020 : la braderie de Lille sous la menace du coronavirus

Comme les épidémies de pestes du 14ème au 17ème siècle ont au raison de la braderie de Lille, le risque d'annulation de la braderie de Lille 2020 est très élevé. Elle doit se tenir normalement du samedi 5 septembre au dimanche 6 septembre.

Ci-dessous : le restaurant Aux Moules ferme en 1986, son tas de moules était une des icônes de la braderie de Lille (ici en 1970)

Braderie de Lille : le restaurant Aux Moules ferme en 1986, son tas de moules était une des icônes de la braderie de Lille (ici en 1970)

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les articles en avant-première. C'est simple : indiquez votre adresse e-mail ci-dessous.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK