Revenir au site

Porte de Dunkerque : histoire, anecdotes et photos

Quand la porte de Dunkerque faisait partie des remparts de Lille

La porte de Dunkerque appartenait aux remparts de Lille quand la capitale des Flandres était une ville fortifiée. Elle était un passage incontournable et privilégiée par toutes les personnes souhaitant se rendre en banlieue de Lille dans la direction de Dunkerque. Contrairement à la grande majorité des portes des fortifications, la porte de Dunkerque fait partie des portes encore "debout", même si elle est en mauvais état.

Création : la porte de Dunkerque est inaugurée dans les années 1860 suite à l'agrandissement décidé par Napoléon III en 1858 quand Lille annexe les villages Moulins, Wazemmes, Fives et Esquermes. Pour intégrer une partie de ces nouveaux quartiers, Lille détruit les anciens remparts et les anciennes portes, qui s'étendaient sur les actuels boulevard de la Liberté et boulevard Louis XIV. D'ailleurs, comme la porte Louis XIV construite en même temps à l'est de la ville et aujourd'hui disparue, la Porte de Dunkerque n'est pas massive et ne comprend pas d'Arche de franchissement la rendant ainsi très fonctionnelle. Elle est simplement formée de deux corps de garde et de cinq piliers, dont 3 disposés en travers de la chaussée. Elle permet de filtrer les deux chaussées centrales dédiées au trafic routier et les deux passages réservés aux piétons sur les côtés. Elle ne comporte aucun élément décoratif majestueux.

Emplacement : la porte de Dunkerque est située sur les bords de la Deûle à proximité de l'actuelle avenue Léon Jouhaux au sud de la Citadelle. Les lignes A, D et M de l'ancien tramway de Lille y circulaient au début du 20ème siècle.

- côté Lille, elle était facilement accessible par l'avenue de Dunkerque et par le boulevard de Lorraine.

- côté extérieur, elle desservait la nationale 42 en direction Dunkerque et de la mer mais surtout elle permettait d'accéder aux communes de Lomme et Lambersart.

Histoires et anecdotes :

  • Les fossés des remparts étaient particulièrement appréciés par les enfants qui pouvaient facilement y jouer, voir même y faire du patin à glace par grand froid (voir image ci-dessous).
  • Comme à toutes les portes de la ville, il y avait porte de Dunkerque un bureau d'octroi. Il jouait le rôle de douane locale pour les caisses de la municipalité et percevait des droits sur les marchandises qui entraient dans la ville. Très impopulaire, il sera supprimé au début de la 2ème guerre mondiale.
  • Les responsables de la Porte de Dunkerque devaient aussi s'occuper de sécuriser le passage de la Deûle voisine. Il est d'ailleurs possible d'y voir les crochets permettant à l'époque de hisser la chaîne empêchant la circulation des bateaux la nuit.
  • La porte de Dunkerque était située stratégiquement à Lille pour faciliter le transit des marchandises entrant et sortant : à côté de l'ancien Port Vauban et à côté du terminus de la ligne de train intérieure à la ville, le train de petite ceinture.

Destruction : lors des travaux de démantèlement des remparts à partir des années 1920, la Porte de Dunkerque a été épargnée, sûrement parce-que sa localisation n'était pas stratégique dans le plan d'urbanisation de la ville. L'espace qu'elle occupe sera même délaissé au fil des années suite à la construction de la nouvelle avenue de Dunkerque (aujourd'hui avenue Léon Jouhaux) qui la contournera. Des sept portes construites au 19ème siècle (porte de Valenciennes, de Douai, d'Arras, des Postes, de Béthune, de Canteleu et de Dunkerque), la porte de Dunkerque est l'unique "survivante" même si ses trois piliers centraux ont été détruits. Elle est d'ailleurs classée monument historique depuis 2004.

Actuellement : la zone et les bâtiments autour la porte de Dunkerque sont occupés par des services municipaux de la ville après avoir servi de magasin aux pavés. Elle est facilement visible depuis la route voisine et reste accessible aux heures d'ouverture des services. Voir image ci-dessous

Lille Porte de Dunkerque : vue du ciel en 3D

Ci-dessus : la Porte de Dunkerque en 2020 avec deux piliers

Ci-dessous : la Porte de Dunkerque dans sa configuration initiale avec cinq piliers

Lille Porte de Dunkerque : un lieu de passage incontournable et très fréquenté

L'ancien tramway urbain de Lille circulait Porte de Dunkerque grâce à plusieurs lignes

Lille Porte de Dunkerque : l'ancien tramway y circulait
Lille Porte de Dunkerque : des enfants jouent sur le pont des fossés

Les fossés de la Porte de Dunkerque étaient un lieu très appréciés par les enfants qui pouvaient y jouer facilement

Ci-dessous : les années de grand froid, il était même possible de faire du patin à glace

Lille Porte de Dunkerque : les fossés servaient de patinoire en hiver patin à glace
Lille Porte de Dunkerque : plan de 1873

Ci-dessus : plan de 1873 montrant la Porte de Dunkerque au milieu des fortifications comme passage obligé vers Dunkerque

Ci-dessous : plan de 1930 avec les lignes de l'ancien tramway passant par la Porte de Dunkerque

Lille Porte de Dunkerque : vue aérienne de 1931, la Porte de Dunkerque est juste à côté du terminus du train de petite ceinture allant à la gare Lille Saint-Sauveur à l'autre bout de la ville

Ci-dessus : vue aérienne de 1931, la Porte de Dunkerque est juste à côté du terminus du train de petite ceinture allant à la gare Lille Saint-Sauveur à l'autre bout de la ville

Ci-dessous : vue aérienne de 1946, la porte de Dunkerque est contournée par la nouvelle route de Dunkerque

Lille Porte de Dunkerque : vue aérienne de 1946, la porte de Dunkerque est contournée par la nouvelle route de Dunkerque

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les articles en avant-première. C'est simple : indiquez votre adresse e-mail ci-dessous.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK