Revenir au site

Le Furet du Nord à Lille en 20 dates et anecdotes

Petite histoire d'une institution de la Grand Place

Le Furet du nord est un des lieux phares du centre ville que tous les Lillois connaissent. Il fait partie du patrimoine de la ville tant par son emplacement que par son histoire. Et cette réussite est l'oeuvre d'un homme visionnaire : Paul Callens.

1921 : avant d'être une librairie universitaire, le Furet du Nord était un magasin... de fourrures. Nom assez logique car les furets servaient pour la chasse aux lapins, dont le pelage était très utilisé par les fourreurs. La boutique se situait alors rue de la Vieille-Comédie et non sur la Grand Place. Elle était tenue par le couple Morel. Quelques années plus tard, la boutique déménagera tout en restant dans la même rue, mais cette fois juste à l'entrée de la place Rihour.

Façade du Furet du Nord quand il était installé rue de la Vieille-Comédie à Lille

Façade du Furet du Nord quand il était installé rue de la Vieille-Comédie à Lille

1936 : Georges Poulard, proviseur de lycée, rachète la boutique et la transforme en librairie universitaire. Au rachat, il garde le nom de l'enseigne par souci d'économie et le conserve par la suite tant il apprécie que les étudiants viennent "fureter" dans son échoppe.

1948 : Paul Callens - futur propriétaire de l'enseigne et passionné de livres - est embauché par Georges Poulard comme simple employé. Originaire de Tourcoing et âgé de 25 ans, Paul est fils d'une famille de bouchers et se destinait aux ordres. A cette époque, la France traverse une crise du livre qui voit le prix du papier exploser.

Lille Protège livre à l'effigie du Furet du Nord dans les années 40

Protège livre à l'effigie du Furet du Nord dans les années 40

1950 : Paul Callens et son épouse Line Ciamporcero rachètent la boutique à son propriétaire malade. Sans argent, il trouvera les fonds en moins de 24 heures auprès d'une relation de son père. La boutique fait alors moins de 100 m2, a 3 employés (dont Paul) et réalise un chiffre d'affaires de 70 millions d'Anciens Francs.

1953 : la télévision commence à envahir les foyers français et en particulier à Lille, qui est devenue en 1950 la première ville de province à être équipée d'une station émettrice, située alors sur le beffroi de l'Hôtel de Ville. C'est aussi le lancement de l'émission à succès "Lecture pour tous" de Pierre Dumayet et Pierre Desgraupes. Paul Callens comprend alors qu'une des clés du succès sera de proposer les livres dans sa librairie dès le lendemain de leur passage à l'émission. Devant l'inefficacité des diffuseurs en place, il décide d'aller les chercher lui-même chez les éditeurs à Paris pour les mettre en vente dans sa librairie dès son retour.

Lille Grand Place : Le prédécesseur du Furet du Nord : les Galeries Barbes, entre le Café de la Paix et La Cave

Le prédécesseur du Furet du Nord : les Galeries Barbes, entre le Café de la Paix et La Cave

1959 : neuf ans après le rachat de la petite boutique à proximité de la place Rihour, Paul Callens saisit au culot une opportunité qui s'avère décisive : s'installer sur la Grand Place de Lille. Par hasard - alors qu'il est à la terrasse d'un café lillois - Paul Callens apprend que les Galeries Barbès sont en mauvaise santé financière. Cette enseigne parisienne de vente de meubles, présente à Lille depuis 1933, est installée sur la place historique de la ville : la Grand Place. Il décide alors de se rendre dès le lendemain sans rendez-vous au siège parisien de l'entreprise et propose à sa direction de racheter les murs de leur magasin lillois. Plus convaincant que Renault, qui s'était aussi positionné, Paul Callens obtient gain de cause.

Et après avoir réussi à financer le projet (avec un emprunt de 45 millions) et fait des premiers travaux d'aménagement, le libraire ouvre les portes du Furet du Nord le 1er août 1959. Les livres sont désormais installés sur 300 m2 ce qui fait du magasin la plus grande librairie de la région. Les travaux se terminent en décembre et permettent de doubler la surface. Le Furet du Nord fin 1959 s'étend sur 600 m². L'offre de livre est très large : littérature générale, albums d'enfants, ouvrages techniques, missels, etc.

"J'ai voulu faire une " vraie " librairie, un " livre-service ", Paul Callens

Et pendant plusieurs années, la librairie sera à la pointe de l'innovation et révolutionnera son métier :

  • plus d'échelle dans les rayons : uniquement des meubles qui ne dépassent pas une main levée
  • des tables au centre avec des piles de livres à disposition
  • du libre service partout : les clients peuvent toucher, feuilleter et même lire sur place
  • création des premières rencontres dédicace entre les auteurs et leurs lecteurs
  • mise en place d'expositions  et d'ateliers thématiques autour de la culture, des traditions régionales...
  • création de la plus grande pochothèque de France dans les 225m² de la cave du magasin luxueusement réaménagée : le Furet de Poche propose dès l'ouverture 35000 volumes
  • création d'un espace jeunesse avec salon de lecture et écoute de disques : "la fosse aux lions"
Lille : Le Furet du Nord est désormais sur la Grand Place... non encore piétonne

Le Furet du Nord est désormais sur la Grand Place... non encore piétonne

1968 : rachat de la grande quincaillerie voisine "La Cave", qui permet au Furet du Nord de s'étendre sur 3000 m². Et Paul Callens va encore innover... mais de façon contre-intuitive. En effet, il demande

à un architecte de refaçonner la façade de l'immeuble de La Cave telle qu'elle était au 18ème siècle, en s'appuyant sur une gravure de François Watteau : "La Procession de Lille en 1789". Tous les éléments architecturaux du 19ème sont retirés et la "nouvelle" façade contribue désormais au lustre d'antan retrouvé de la Grand Place.

1970 : rachat du cinéma voisin "Le Bellevue", du même nom que l'Hôtel actuellement juste au-dessus. Le Furet du Nord dispose alors de 4500 m². En vingt ans, Paul Callens a réussi à multiplier par plus de 50 la surface dédiée à sa passion des livres et du commerce accessible à tous.

Lille : modèle pour la façade du Furet du Nord : "La Procession de Lille en 1789" par François Watteau

"La Procession de Lille en 1789" par François Watteau

1979 : la Fnac s'implante à Lille... sur la Grand Place à quelques mètres du Furet. Paul Callens va alors réussir un nouveau tour de force. Il va conclure avec l'enseigne parisienne en pleine croissance un pacte de non-concurrence et de coopération. C'est inédit dans l'histoire du commerce. Ainsi Le Furet du Nord ferme son rayon disque (11% de son chiffre d’affaires) et en contrepartie la Fnac ne vend pas de livres. Les deux enseignes iront même jusqu'à organiser ensemble des événements et animations. Cet accord durera 13 ans jusqu'en 1992.

1980 : 30 ans après son rachat, Paul Callens cède le fonds de commerce à la Sofitex, la puissante Société Financière Textile du groupe Le Blan. Deux ans plus tard, l'entreprise familiale devient une société anonyme et commence à ouvrir d'autres points de vente dans la région... mais le Furet du Nord de la Grand Place reste la seule adresse lilloise et n'a pas encore fini de grandir. Dans le même temps, Paul Callens quitte Lille pour s'installer en Haute Savoie à Cordon, dont il sera maire de 1984 à 1995.

"Notre magasin est une véritable
provocation. Une provocation à la lecture", Paul Callens

1990 : rachat de l'hôtel de Strasbourg voisin. Le Furet du Nord fait alors 8000 m2 et devient - après les travaux - la plus grande librairie du monde et ce jusqu'en 1999 (ce titre honorifique est actuellement détenu par les 65000 m² du "Book Garden" de Téhéran en Iran). Le Furet du Nord reste cependant la plus grande librairie d'Europe en surface... et l'est toujours ! Le Furet du Nord ne s'agrandira plus à Lille mais la saga économique se poursuit...

C'est aussi un moment charnière pour Paul Callens car à cette époque il vend les murs des 4500 m2 qui lui appartenaient encore. Il ferme la page de sa vie lilloise à 67 ans.

1999 : le Furet du Nord est racheté par Extrapole, chaîne de magasins culturels appartenant au groupe Lagardère, déjà propriétaire de Hachette.

2001 : cette année là, le Furet du Nord a failli changer de nom pour devenir un Virgin Megastore suite au rachat en France par le groupe Lagardère de ce célèbre réseau. Lagardère devient le second groupe français de distribution spécialisée en produits culturels derrièr le groupe Pinault-Printemps-Redoute, propriétaire de la Fnac depuis 1994. Mais pour des raisons de forte notoriété régionale, le Furet du Nord garde son nom. Ce pragmatisme a dû plaire à Paul Callens.

2007 & 2008 : en deux ans, le Furet change deux fois de propriétaire. Fin 2007, le libraire est cédé au fonds d’investissements Butler Capital Partners, qui le revend moins d'un an plus tard à deux sociétés de gestion filiales de la caisse régionale du Crédit agricole Nord de France : Vauban Partenaires et Participex Gestion. Le Furet du Nord et son réseau de magasins retrouvent alors leur autonomie.

2014 : de grands travaux d'aménagement sont réalisés pour moderniser l'intérieur du bâtiment. Le digital en profite pour faire son entrée au coeur de tous les rayons à travers différents écrans et tablettes tactiles. Pour l'occasion, le magasin recevra son propre logo.

Logo spécialement dédié au Furet du Nord Grand Place à Lille

2019 : à défaut d'étendre son magasin de la Grand Place, Le Furet du Nord officialise le 18 janvier 2019 le rachat du réseau Decittre, autre libraire historique français principalement implanté en région Rhône-Alpes. Le Furet du Nord devient le quatrième plus gros libraire de France.

Anecdotes :

  1. Avant de rejoindre la rue de Bourgogne, le couple Callens et ses sept enfants ont habité de nombreuses années au dessus du magasin de la Grand Place, dans ce qui deviendra plus tard l'étage administratif.
  2. L’immeuble emblématique de la Grand Place a changé de mains plusieurs fois depuis la vente des murs par Paul Callens en 1990. En 2015, il trouve un acquéreur pour 18 millions d’euros, qui le revendra en 2017 pour... 35 millions d’euros !
  3. Le sous-sol a été décoré en 2014 de nombreuses fresques au pochoir par le street artiste Jef Aérosol.
Lille : Deux furets accueillent les clients dès l'ouverture du magasin sur la Grand Place en 1959

Deux furets accueillent les clients dès l'ouverture du magasin sur la Grand Place en 1959

Lille : Une des plus belles vues de la Grand Place se trouve au dernier étage du Furet du Nord

Une des plus belles vues de la Grand Place se trouve au dernier étage du Furet du Nord

Lille : Hervé Bazin en dédicace au Furet du Nord en 1967

Hervé Bazin en dédicace au Furet du Nord en 1967

Lille Furet du Nord : Paul Callens (à gauche) et son frère Jean

Paul Callens (à gauche) et son frère Jean

Vous prévoyez de venir passer quelques jours à Lille ? Laissez-vous guider par un de nos livres :

  • Un week-end parfait à Lille : les auteurs y partagent les adresses où ils adorent emmener les voyageurs qui viennent découvrir ou redécouvrir Lille. Petite particularité : ce livre prend la forme d'un parcours pas à pas, du vendredi soir au dimanche soir... Un peu comme une visite guidée sur mesure avec adresses, astuces et anecdotes que ce soit pour des lieux touristiques, des restaurants, des bars ou des boutiques.
  • Balade Street Art dans Lille : Ce bel itinéraire parcourt la capitale des Flandres principalement à travers les quartiers Moulins et Wazemmes. Elle emmène le promeneur à la découverte des endroits où les street-artistes et graffeurs s’expriment à Lille. Elle donne ainsi l'occasion d'admirer des fresques monumentales tout en essayant de dénicher les réalisations plus intimistes.
  • Visiter Lille : 50 choses à voir et à faire : A travers ses 130 pages, ce guide vous propose de découvrir les cinquante choses les plus importantes à voir ou à faire dans la capitale des Flandres : monuments emblématiques, lieux historiques, adresses insolites ou encore visites incontournables.

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les articles en avant-première. C'est simple : indiquez votre adresse e-mail ci-dessous.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK