Revenir au site

La rue Nicolas Leblanc à Lille : histoire, infos & photos

Visiter Lille par ses rues et ses places

La discrète rue Nicolas Leblanc est principalement une artère de transition qui relie la place de la République à la place Philippe Lebon. Pourtant elle cache un passé historique pittoresque.

Création : 1863

Origine : la rue est directement créée par le plan d'urbanisme lié au 7ème agrandissement de Lille suite au rattachement des villages Moulins, Wazemmes, Fives et Esquermes. A cette époque, il n'y a que des remparts et des champs...

Longueur : 260 mètres

Histoire du nom : Nicolas Leblanc (1742-1806) est un chirurgien et chimiste français reconnu pour avoir mis au point un procédé d'extraction de la soude à partir du sel marin. Ce procédé est considéré comme l'acte fondateur des industries chimiques au siècle industriel. Ce nom aurait choisi pour cette rue grâce au soutien de Frédéric Kuhlmann, fortuné notable lillois et chimiste lui aussi.

Anecdotes :

#1 Un incroyable "hippodrome" urbain se tenait au 39 de la rue. Construit en 1875 sur les plans de l'architecte Lestienne, il pouvait accueillir près de 5000 personnes dans une salle circulaire, véritable cirque d'hiver. De nombreux spectacles, meetings, combats de coq, compétitions sportives s'y tinrent jusqu'à sa démolition en 1932 pour permettre la construction de logements.

#2 Une imposante fontaine était installée à l'entrée gauche de la rue côté place de la République. Construite en 1866, la fontaine Vallon (du nom du préfet à l'origine de l'agrandissement) sera détruite en 1962. 

Édifices remarquables : ancien siège de la Caisse d'Epargne

Commerces & Magasins : Le Matignon, Lucky Ducky, Poggio, Sweet Flamingo, Le Chantecler, Passion Hifi, Mutualab, Aux Epherites, Le Co Do Hue, Monkey, Thai Enjoy

L'entrée de la rue Nicolas Leblanc à Lille, côté place Philippe Lebon

L'entrée de la rue Nicolas Leblanc à Lille, côté place Philippe Lebon

Lille En 1820, la rue Nicolas Leblanc n'existe pas encore. A la place : rempart et champs

En 1820, la rue Nicolas Leblanc n'existe pas encore. A la place : rempart et champs

en 1876, la rue Nicolas Leblanc apparait sur les plans de la ville de la ville de Lille

En 1876, la rue Nicolas Leblanc apparait sur les plans de la ville de Lille

Lille Vue aérienne du quartier depuis la place Philippe Lebon  A gauche : la rue Nicolas Leblanc  Au centre : l'hippodrome urbain  Au fond : le palais des Beaux-Arts

Vue aérienne du quartier depuis la place Philippe Lebon

A gauche : la rue Nicolas Leblanc

Au centre : l'hippodrome urbain

Au fond : le Palais des Beaux-Arts

Lille La fontaine Vallon à l'entrée de la rue Nicolas Leblanc. Au fond à droite : l'église Saint-Michel Le tramway est bien présent dans la rue grâce à ligne L (Lille-Wattignies) qui devient en 1955 la ligne C (supprimée en 1962)

La fontaine Vallon à l'entrée de la rue Nicolas Leblanc. Au fond à droite : l'église Saint-Michel

Le tramway est bien présent dans la rue grâce à ligne L (Lille-Wattignies) qui devient en 1955 la ligne C (supprimée en 1962)

Le siège de la Caisse d'Epargne se trouvait dans la rue dans un très élégant immeuble à l'architecture parisienne (portail monumental, façade en pierre de taille, décors sculptés, etc.). Le Crédit Municipal prendra sa place avant que l'édifice soit rénové pour la création de 15 appartements.

Le siège de la Caisse d'Epargne se trouvait dans la rue dans un très élégant immeuble à l'architecture parisienne (portail monumental, façade en pierre de taille, décors sculptés, etc.). Le Crédit Municipal prendra sa place avant que l'édifice soit rénové pour la création de 15 appartements.

Lille En 2013, le street artiste Ludo réalise une oeuvre éphémère "War Bug" au 8 rue Nicolas Leblanc

En 2013, le street artiste Ludo réalise une oeuvre éphémère "War Bug" au 8 rue Nicolas Leblanc

La rue Nicolas Leblanc en 2016 (photo Karim Benhaddouche)

La rue Nicolas Leblanc en 2016 (photo Karim Benhaddouche)

Vous prévoyez de venir passer quelques jours à Lille ? Laissez-vous guider par un de nos livres :

  • Un week-end parfait à Lille : les auteurs y partagent les adresses où ils adorent emmener les voyageurs qui viennent découvrir ou redécouvrir Lille. Petite particularité : ce livre prend la forme d'un parcours pas à pas, du vendredi soir au dimanche soir... Un peu comme une visite guidée sur mesure avec adresses, astuces et anecdotes que ce soit pour des lieux touristiques, des restaurants, des bars ou des boutiques.
  • Balade Street Art dans Lille : Ce bel itinéraire parcourt la capitale des Flandres principalement à travers les quartiers Moulins et Wazemmes. Elle emmène le promeneur à la découverte des endroits où les street-artistes et graffeurs s’expriment à Lille. Elle donne ainsi l'occasion d'admirer des fresques monumentales tout en essayant de dénicher les réalisations plus intimistes.
  • Visiter Lille : 50 choses à voir et à faire : A travers ses 130 pages, ce guide vous propose de découvrir les cinquante choses les plus importantes à voir ou à faire dans la capitale des Flandres : monuments emblématiques, lieux historiques, adresses insolites ou encore visites incontournables.
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les articles en avant-première. C'est simple : indiquez votre adresse e-mail ci-dessous.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK