Revenir au site

Losc : histoires insolites, anecdotes cocasses et autres joies inattendues

Le Lille Olympique Sporting Club, allias le LOSC ou Lille OSC, est l'équipe de football phare de la ville depuis sa création en 1944. Plusieurs fois championne de France de Ligue 1 et vainqueur de la Coupe de France, certains moments insolites du clubs restent pittoresques et cocasses, parfois synonymes de peine mais plus souvent de joie.

Saisons mémorables

  • Le Losc devient champion de France dès sa première saison en tant que club professionnel de division 1 (ancêtre de la ligue 1) : un an après sa création, le Losc prend le statut de club professionnel pour la saison 1945/1946. Le LOSC termine champion de France de D1... et remporte la coupe de France.
  • Quelques années plus tard, le Losc se maintient de justesse en division 1... et remporte la coupe de France : une saison 1954/1955 a deux vitesses : le club reste en division 1 de justesse après un barrage remporté contre le Stade Rennais... et remporte brillamment la coupe de France en battant en finale les Girondins de Bordeaux (5-2).
  • En 1970, le Losc s'est relancé grâce à Guy Lux et Michel Sardou : ayant renoncé au statut de club professionnel en 1969 pour des raisons financières, le Losc décide de se relancer pour ne pas rester en division 3 où il a été rétrogradé. Plusieurs acteurs historiques du football dans la région mettent en place le plan "Relance du Losc", consistant à raviver l'attrait pour le football en métropole lilloise en s'appuyant sur des événements populaires. Ainsi, plusieurs vedettes de l'époque viendront à Lille promouvoir le football : la médaillée olympique Christine Caron, les stars du petit écran Michel Drucker et Guy Lux, les artistes à succès Michèle Torr, Michel Sardou ou Annie Cordy... Plusieurs matchs de gala seront organisés au stade Henri-Jooris mais sans le Losc sur le terrain. Par exemple, le 24 mars 1970, Anderlecht affronte l’Olympique de Marseille. Les efforts seront récompensés par un retour dans l'élite à l'issue de la saison 1970-1971.

  • Quand le Losc jouait ses matchs à domicile à Lens ou à Paris : afin d'accueillir le plus grand nombre de spectateurs et de jouer dans des stades homologués pour la Coupe d'Europe, le Losc délocalise certains de ses matchs au Stade Félix-Bollaert à Lens ou au Stade de France à Paris, où le club établira un record d'affluence pour un match de ligue 1.

  • Le LOSC est le seul club à avoir marqué plus de 100 buts sur une saison avec un championnat à 18 clubs (contre 20 actuellement) : 102 buts précisément sur la saison 1948-1949, soit 3 buts par match en moyenne. Malgré ce record, le Losc terminera deuxième à 1 point du Stade de Reims.

losc lille insolite équipe championne de france et vainqueur coupe de france saison 1945 1945

Le Losc 1945-1946 : champion de France et vainqueur de la Coupe de France

Matchs incroyables... avalanche de buts... déculottés

  • Le match où le Losc marqua 10 buts : le 8 décembre 1957, le Losc atomise l'AS Béziers sur le score de 10 à 1 lors de la 16ème journée de première division. Plus récemment en ligue 1, le Losc balaie Istres le 2 avril 2005 sur le score sans appel de 8-0.
  • Le Losc a vécu des soirées cauchemardesques
    8-3 : Saint-Étienne-Lille en 1948, pour la 32ème journée de division 1
    7-4 : Saint-Étienne-Lille en 1965, pour la 12ème journée de division 1
    7-1 : Nice-Lille en 1955, lors de la 5ème journée de division 1
    9-1 : Sedan- Lille en 1992, lors des seizièmes de la Coupe d'Été (ancêtre de la Coupe de la Ligue)
  • Quand l'OM n'est pas venu jouer contre le Losc un match de Coupe de France : suite à un imbroglio juridique sur le lieu où devait se tenir le 32ème de Coupe de France entre l'OM et le Losc en février 1997, les Marseillais décidèrent de ne pas se présenter au stade Grimonprez-Jooris, pourtant désigné plusieurs jours avant pour accueillir le match. En effet, le club du sud de la France avait eu gain de cause 1h30 avant le coup d'envoi devant un tribunal administratif pour jouer ce match à Valence en ligue méditerranéenne. Le match sera bien joué la-bas... et le Losc l'emportera 1-0.
  • Lille a joué à domicile contre New-York : un des matchs de gala totalement inattendu se tient un 22 octobre au Stadium Nord. Le Losc accueille le Cosmos de New-York, rendu célèbre pour avoir accueilli Pelé, Johan Cruyff et Franz Beckenbauer entre 1975 et 1980.
  • Le jour où la barre transversale s'est brisée en plein match : à l'époque où les poteaux étaient encore en bois et carrés, la transversale joua un vilain tour aux Lillois en se brisant lors du match à domicile contre Nîmes le 24 mai 1959. Elle sera changée en direct et le match se poursuivra normalement après 34 minutes d'interruption.
  • Le record d'affluence pour un match de ligue 1 est détenu par le Losc : grâce à l'utilisation du Stade de France avant la construction du Stade Pierre-Mauroy, les Lillois recevront "à domicile" l'Olympique Lyonnais devant 78 046 spectateurs et l'emporteront 2-0.
Losc Lille insolite anecdotes 24 mai 1959 Losc Nimes la transversale de casse

Transferts & joueurs

  • En 2019, le transfert de Nicolas Pépé vers Arsenal a rapporté 80 millions d'euros au Losc : c'est le record de vente pour le Losc depuis sa création en 1944.
  • La même année, le Losc bat son record de dépense pour un joueur : Renato Sanches est acheté 20 millions d'euros au Bayern Münich
  • L'histoire la plus rocambolesque : en 1954, le Losc croit faire une bonne opération en recrutant le crack hongrois Joseph Zacharias. Mais, pendant la mi-temps de son premier match à Rouen, les dirigeants lillois reçoivent un télégramme du vrai Zacharias resté à Budapest. L'imposteur sera arrêté à la mi-temps et écopera de six mois de prison ferme.
  • La star Patrick Kluivert a terminé sa carrière au Losc : véritable légende du ballon rond avec plus de 550 matchs en clubs et en équipe des Pays-Bas, le joueur aux six titres européens signe au Losc le 31 août 2007. Il fera une saison en demi-teinte avec 14 matchs et 4 buts et prendra sa retraite sportive au bout d'un an dans la capitale des Flandres.
  • L'improbable carte de voeux 2014 du Losc : découvrez plus bas la vidéo "inattendue" des joueurs de Lille pour souhaiter une bonne année 2015 à tous leurs supporters.
  • Roland Clauws est le seul joueur à avoir joué des matchs pour le Losc, puis pour le RC Lens, pour revenir faire des matchs pour le Losc :
    1952-1961 : Losc, 165 matchs, 6 buts
    1961-1962 : RC Lens, 37 matchs, 0 but
    1962-1965 : Losc, 53 matchs, 4 buts

Bonus inclassable

En 1976, le Losc "prête" le stade Grimonprez-Jooris pour le film "Le corps de mon ennemi" de Henri Verneuil avec Jean-Paul Belmondo. Une scène est entièrement tournée dans la tribune nord à l'intérieur du stade, rebaptisé pour les besoins du film "Stade Auguste Beaumont Liegard" (voir ci-dessous).

En grand amateur de football, Jean-Paul Belmondo viendra au stade voir le derby Lille-Valenciennes le 11 mai 1976. Il sera présenté à toute l'équipe du Losc par le président Paul-Mary Delannoy et le capitaine Ignacio Prieto.

Losc Lille insolite scène du film le corps de mon ennemi avec jean paul belmondo dans le stade Grimonprez-Jooris

Une partie de toutes ces histoires sont racontées plus en détail sur l'excellent site Drogue, Bière & Complot contre le Losc

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les articles en avant-première. C'est simple : indiquez votre adresse e-mail ci-dessous.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK