Revenir au site

Quand le Losc jouait au stade Grimonprez-Jooris

Un stade de foot en plein coeur de la Citadelle de Lille

Tous les Lillois ou presque connaissent le Grand Stade de Lille ou plutôt le Stade Pierre Mauroy. Même les non supporters de foot ont forcément lu quelques lignes sur cet immense bâtiment, ultra moderne, coûteux, qui sert aussi à accueillir des événements musicaux, entre autres. En revanche, l’ancien stade du LOSC semble beaucoup moins connu : le stade Grimonprez-Jooris.

Construit en 1974 dans le parc de la Citadelle, ce stade tient son nom de Henri Jooris, ancien président du club de foot de Lille, et de Félix Grimonprez, célèbre joueur de hockey dans l’entre-deux guerres. Pendant près d’une trentaine d’années, le stade suivra l’équipe du LOSC, par tous les temps et malgré des résultats pas toujours au rendez-vous à cette époque... Malheureusement, ce sont les succès de l’équipe nordiste qui vont précipiter la chute de ce stade, au début des années 2000.

Photo en vue aerienne du stade Grimonprez Joris où jouait le losc avant d'aller au grand stade Pierre Mauroy

Le stade Grimonprez-Jooris avant la construction de la tribune haute (au dessus de la tribune non couverte)

En effet, avec la montée en Ligue 1, puis la qualification en Ligue des Champions, l’équipe lilloise se voit contrainte de jouer ses matchs européens à Lens. La raison ? L’UEFA estime que le stade Grimonprez-Jooris n’est pas aux normes, bien que des travaux de rénovation aient été entamés dès l’an 2000. Les problèmes se multiplient, la bagarre se déroule aussi bien au niveau politique qu’au niveau de la justice… Finalement, il faut attendre un arrêt du Conseil d’État rendu en 2005 pour que les projets de travaux soient définitivement abandonnés. Malgré plusieurs millions d’euros dépensés, les mises aux normes nécessaires n’auront jamais lieu. Les années passent, et c’est finalement entre 2010 et 2011 que le stade est détruit.

Aujourd’hui, il reste peu de traces de cet édifice (si ce n’est le souvenir qu’en ont les plus nostalgiques), mais les Lillois semblent avoir adopté le nouveau Grand Stade, qui a même désormais droit à une station de métro à son nom. Souhaitons-lui de connaître un destin moins tragique que son prédécesseur…

vue aerienne de la citadelle dans les années 2000 montrant l'emplacement du stade grimonprez jooris

Vue aérienne du parc de la Citadelle montrant l'emplacement du stade Grimonprez-Jooris dans les années 2000

Vous aimez le Losc ? Alors ces articles vont vous plaire :

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les articles en avant-première. C'est simple : indiquez votre adresse e-mail ci-dessous.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK